Races allaitantes

Races allaitantes

Plusieurs accompagnements et outils spécifiques sont aujourd’hui proposés aux éleveurs allaitants pour un meilleur conseil :

 

XP Allaitant

Testé depuis plusde 4 ans en élevage, ce puissant outil informatique permet d’accoupler les vaches de races Charolaise, Limousine et Blonde d’Aquitaine, pour les élevages Adhérents à l’état civil bovin (ECB, VA0, VA4).

Le système permet de faire des propositions pour l’ensemble du troupeau afin d’apporter une sécurité dans le progrès génétique moyen de l’élevage. L’éleveur doit définir ses priorités de sélection en début de campagne avec son inséminateur parmi 3 orientations :

  • « Qualités maternelles » : les aptitudes maternelles composent la force de l’accouplement pour une morphologie mixte à mixte viande, spécifiquement faite pour les éleveurs naisseurs à naisseurs engraisseurs,
  • « Aptitudes bouchères viande » : les accouplements permettent la procréation d’animaux performants et précoces, dans une morphologie viande. Les qualités maternelles favorisent la production laitière, ce qui convient parfaitement aux engraisseurs,
  • « Morphologie » de l’élevage : les animaux accouplés voient leurs qualités de développement squelettique mises en avant, ainsi que les qualités de vêlage.

Pour chaque objectif de sélection, un choix de taureaux spécifiques est fait par les spécialistes allaitants de EVOLUTION. Chaque accouplement est fondé sur les pedigrees des animaux, les index de production IBOVAL en ferme au sevrage (IFNAIS, CRsev, DMsev, DSsev), les index aptitudes bouchères (Croissance taurillons, conformation taurillons) et les index qualités maternelles (AVEL, ALAIT). Ces informations sont consolidées par les valeurs récoltées lors du testage des taureaux en station.

 

XPerf est le génotypage allaitant selon EVOLUTION.

Parce que le génotypage allaitant n’est rentable que s’il est bien exploité, les techniciens EVOLUTION accompagnent les éleveurs dans leurs choix : Quels animaux choisir ? Pour quelles raison ? Quelle stratégie de génotypage mettre en place sur mon élevage ?...

Le génotypage se déroule en plusieurs étapes :

Etape 1 : Choix des animaux à génotyper en lien avec votre stratégie :

  • Je vends : pour fournir des garanties à mes acheteurs de reproducteurs
  • Je sélectionne : pour éliminer les aspects culard ou tourneur de mon élevage ou au contraire conserver les bons reproducteurs mâles et femelles afin d’accélérer le développement du « sans cornes » ou du culard dans mon troupeau
  • J’achète : pour me conforter dans les qualités du reproducteur que je viens d’acquérir
  • J’accouple : pour optimiser mes accouplements et m’apporter de la sécurité sur les caractères culard ou tourneur

Etape 2 : Prélèvement en élevage

La biopsie de cartilage est réalisée par un technicien de votre coopérative agréé auprès de l’EDE. Le prélèvement de cartilage est privilégié par Labogena, principal laboratoire d’analyses génétiques français.

Etape 3 : Analyse en laboratoire

L’ADN est extraite des échantillons de cartilage puis analysée sur la puce génomique Illumina (puce de référence actuelle) afin d’obtenir une évaluation génomique de l’animal.

Etape 4 : Production des résultats

Le génotypage de chaque animal est traduit en un résultat Xperf. La confirmation de filiation repose sur la comparaison de 150 marqueurs génétique entre le veau et ses parents. Le génotypage renseigne avec une fiabilité proche de 100 % sur la nature des gènes de l’animal responsables des caractères culard, sans cornes et tourneur.

Etape 5 : Restitution des résultats

Le délai entre l’expédition de l’échantillon prélevé dans votre élevage et l’envoi du résultat directement chez l’éleveur par mail ou par courrier est inférieur à 2 mois.

 

En savoir plus sur XPerf